COPYRIGHT © 2013-2021 Charente Périgord (le blog) ; Tous droits réservés.

Tous textes publiés sur ce "BLOG" sont et deviennent la propriété du blog Charente Périgord, étant écrits et publiés par nous, sous notre nom de domaine et ne peuvent être diffusés ou réutilisés sans le consentement des blogueurs administrateurs et propriétaires de Charente Périgord (https://www.charenteperigord.fr/ ou  https://www.facebook.com/charenteperigord/).

Le BLOG, où sont diffusées tous nos articles, étant existant depuis 2013, appartient au dit blog "https://www.charenteperigord.fr/" et ses propriétaires administrateurs, qui sont, par conséquent, les éditeurs des textes déposés librement sur ce dit blog, selon les articles du code de la propriété intellectuelle. Les textes diffusés ne peuvent donc être supprimés et/ou réutilisés sur une autre plateforme ou moyen de diffusion sans le consentement des administrateurs-éditeurs de ce blog.

Nous écrivons nous-même nos textes et publions nos propres photos. Nous pouvons aussi reprendre des morceaux de textes ou d'articles de d'autres sites ou de Wikipédia, pour illustrer ou appuyer nos articles. dans ce cas, nous nommons les auteurs et mettons des liens vers les textes d'origine afin de respecter le droit d'auteur. Si toutefois cela dérange, merci de nous contacter et nous retirerons les parties qui vous appartiennent, si c'est le cas.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

Les Templiers en Charente




Sur les pas des templiers dans les Charentes


Ils fascinent depuis des siècles. Ils inspirent des légendes et des histoires de trésors cachés. Ils sont également à l'origine d'un des plus grand chefs-d’œuvre de la littérature française, où sous la plume de Maurice Druon le Grand-Maître Jacques de Molay prit dans les flammes du bûcher criait à destination du roi Philippe le Bel et de son conseiller Philippe de Nogaret ainsi que du pape Clément cette phrase devenue légendaire : "Pape Clément ! Chevalier Guillaume ! Roi Philippe ! Avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment ! Maudits ! Maudits ! Maudits ! tous maudits jusqu'à la treizième générations de vos races !". Ce sont les Templiers, dont nous allons suivre les pas dans les Charentes.


Qu'est-ce que l'ordre des templiers :


Avant d'entrée dans le vif du sujet, un petit rappel historique peut s'avérer nécessaire. L'origine des Templiers nous emmène en Champagne, au nord-ouest de Troyes où vivait Hugues de Payns (1070-1136), un petit noble qui s'engagea auprès du Comte Hugues Ier de Champagne (1074-1126) lors de deuxième croisade en 1104. C'est au cours de cette croisade, encouragé par le roi de Jérusalem Boudouin II (?-1131) qu'Hugues va créer une milice alors chargée de la protection du Saint-Sépulcre. Rentré en France en 1127 il va parcourir la France et même l'Angleterre afin de trouver des sources de financement pour ces religieux soldats, l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon est officiellement approuvé lors du Concile de Troyes, le 13 janvier 1129 par le Pape Honorius II (?-1130).Et c'est tout naturellement en Champagne que cet ordre naissant va susciter le plus d'enthousiasme et vont recevoir de la part de petits nobles de nombreux dons. Le premier, fut celui Payens de Bure (aujourd'hui Bure-les-Templiers) qui fit don de tout ses biens, dont ses biens mobilier et don de sa personne en s'engageant. En près de 150 ans d'existence pas moins d'une quarantaine de dons sera fait, sans compter les dons financiers qui ne cesseront pas d'accroître la richesse de l'ordre.


Premières traces des templiers en Pays d'Aunis et en Saintonge

La plus ancienne Maison du Temple se situe en Aunis et plus exactement à La Rochelle. Nous sommes en 1139 lorsque Gangan de Tonnay fait à son tour don d'un Moulin à l'Ordre du Temple. Les dons devant être validés par les seigneurs, qui doivent eux-mêmes en rendre compte à leur suzerain, c'est Aliénor d'Aquitaine qui validera ce don. Cette maison deviendra au fil du temps l'une des plus importantes d'Aquitaine. C'est par la suite tout un quartier de La Rochelle qui va appartenir aux Frères du Temple. Il n'en reste aujourd'hui que peu de traces, quelques fragments de tombes et un arc orné, aujourd'hui visible au Musée d'Orbigny-Bernon. En 1150, le Sénéchal de Beauvais-sur-Matha en Saintonge fait à son tour don de ton son territoire au Temple. Ils y créèrent une maison et une chapelle dont il subsiste encore la façade et une partie du mur sud. Il reste malheureusement peu de vestige en Aunis ou en Saintonge, il est à noté cependant près de Le Mung, une croix de pèlerinage indiquant le chemin qu'empruntèrent les Templiers pour faire traverser la Charente aux pèlerins est toujours visible.


Les Templiers en Angoumois

Dans la seconde partie du XIIe siècle, afin de protéger le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle mais également pour faciliter le passage des nombreuses rivières angoumoisines, l'Ordre multiplie sa présence dans l'actuelle Charente. Toujours dans le but de protéger les pèlerins, ils construisent un nombre impressionnant de chapelles entre 1140 et 1200.La présence des templiers est datée de 1171 dans les archives du Fouilloux et de 1207 dans la cité d’Angoulême. Mais, au Fouilloux si quelques traces sont visibles notamment le cellier et une partie de la chapelle, la maison du Temple d'Angoulême a quant à elle laissé la place aux murailles de la ville construite en 1588.


Le site le plus fabuleux pour se plonger au cœur de l'épopée des Templiers en Charente est la chapelle de Cressac. Perdue au milieu des champs, au cœur de la vallée du Né, s'élève l'ancien temple du Dognon (la commanderie de Cressac aurait été évoqué selon l'historiographie locale comme celle de Dognon). Austère comme toutes les chapelles de l'Ordre du Temple, elle ne possède ni clocher, ni chevet en cul-de-four. Toute la beauté de ce site se trouve à l'intérieur où subsiste des fresques du XIIe siècle. La première représenterait le roi de France, Philippe Auguste partant en croisade en Terre Sainte. Quant aux autres elles font référence à la vie quotidienne des croisés et des Templiers, les montrant sortant d'une ville fortifiée et combattant contre les sarrasins. Les détails de cette fresque laissent à penser qu'il s'agit de la bataille lors de laquelle Nour ed-Din, atabek d'Alep fut vaincus à la Bocqué après avoir attaqué le krak des Chevaliers.




Une chute vertigineuse


Cette ordre puissant va connaître une chute aussi brutale que son ascension fut fulgurante. Sa puissance suscitait des jalousies au plus haut niveau de l’État, jusqu'au roi, Philippe IV le Bel qui voulait détruire l'ordre. Un ancien templier, Esquieu de Floryan, aidé et financé par le garde des Sceaux du roi, Guillaume de Nogaret lança et diffusa les rumeurs selon lesquels les templiers devaient renier le Christ, pratiquaient la sodomie et autres rites obscènes afin d'intégrer l'ordre. Philippe IV avait alors de quoi faire tomber les templiers, non sans mal car ils furent malgré-tout protégé par le pape Clément V avant d'être envoyé au bûcher le 12 mai 1310.



Le coup de grâce fut donné lors du concile de Vienne en octobre 1311 où le sort de l'ordre est à l'ordre du jour. Sous la pression du roi de France, venu avec des hommes armés, le Pape Clément V ordonna la dissolution de l'ordre le 22 mars 1312. L'ordre était également devenu inutile avec la perte de la Terre Saint cette même année.

A la suite des arrestations, les biens de l'Ordre du Temple furent confisqués et si quelques biens sont donnés aux Seigneurs et d'autres sont revendiqués par l’Église, la grande majorité reste dans les mains du pouvoir royal.



536 Ansichten0 Kommentare
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD CHARENTAIS | en sud-charente

&

LE SUD-CHARENTE

Le Sud-Charente EST le joyau du département de la Charente. Il possède une partie du Périgord, oublié de nos jours, et cache de nombreuses richesses à découvrir.

Les châteaux, les lagons, les églises, les vignobles, les écrivains et la gastronomie...

Terres d'héritages, le Sud-Charente Périgord saura vous ravir et vous transporter dans un univers inédits de richesses et de fertilités historiques abondantes, baignés dans une nature reposante et généreuse.

51535851_1141990155983962_77350295465288
LE PÉRIGORD CHARENTAIS
&
LE SUD-CHARENTE | terres d'héritages
151872690_3787603694660937_7593181883167
L'église monolithe d'Aubeterre

“Découvrez la plus grande église monolithe d'Europe, creusée entièrement dans la roche. Vous serez hypnotisés !”

— Sud-Charente, Périgord Charentais

IMG_20190717_165623_edited.jpg
Les lagons bleus de Guizengeard

“Les lagons bleus du Sud-Charente sont de véritables merveilles de la nature. La promenade est à couper le souffle !”

— Sud-Charente

1/1
IMG_20200725_135257_edited_edited.jpg
LE PÉRIGORD | à travers le temps
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD  | en dordogne

Le Périgord en Dordogne est d'une beauté exceptionnelle. Jamais nous ne pourrons nous en lasser. des châteaux, des églises, des villages troglodytes, des gouffres, une gastronomie extra, et des paysages à couper le souffle.

La Dordogne Périgord est un diamant dans un écrin de nature façonné par l'Homme depuis la préhistoire à nos jours. Une pépite du monde, une perle de la nature. Tout y est présent pour vous en mettre plein la vue et vous permettre de vous évader et d'oublier vos soucis le temps d'un moment complice, d'une balade nature et de découvertes extraordinaires.

“Le village de la Madeleine, un village troglodyte d'une beauté exceptionnelle. Vous serez happés par la beauté du site.”

— Dordogne, Périgord noir

illustration-accueil-3.jpg
Périgueux

“Périgueux, capitale du Périgord. Une ville ancienne qui cache bien des trésors à découvrir. Sensations garanties à travers les ruelles.”

— Dordogne, Périgord blanc

2007_09_18_31_perigueux_blick_auf_st.fro
Le village de la Madeleine
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE CHARENTE | depuis 140 millions d'années

La Charente est un département qui a été longtemps boudé par le tourisme. Pourtant, elle recèle de trésors inestimables qui pourront vous faire tourner la tête.

Mais aujourd'hui, elle sort de l'ombre en révélant ses plus beaux atouts naturels, historiques et d'héritage. Possédant une partie du Périgord, la Charente saura briller de nouveau à travers son histoire et ses richesses qui vous permettront de découvrir les plus beaux monuments classés, sites historiques et spots natures depuis plus de 140 millions d'années.

new-zealand-1805939_1920.jpg
CHARENTE | à travers les âges
DSC_0059_edited.jpg
Coriobona
village Gaulois

“Le village gaulois qui vous fera remonter le temps et découvrir une époque fascinante à travers cette superbe reconstitution d'un oppidum.”

— Charente, Esse

IMG_20200722_171725.png
La maison natale de François Mitterrand

“La maison natale de François Mitterrand, à Jarnac, saura vous transporter dans le temps et partager la vie du Président.”

— Charente, Jarnac

1/1

Cuisine du terroir

LES RECETTES

Gâteau noix/bananes Périgourdin

Tarte tatin aux cèpes et aux noix

Poulet de Barbezieux au foin des Charentes

Les cagouilles à la Charentaise

Le grillon de porc Charentais

94568064_548623872466079_869304425842212
poulet-au-foin.jpg
cagouilles-002.jpg
91084074_218293412617172_737590674513199
1/1

Forêt comestible

LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

Les nèfles

Les cynorrhodons

hip-692694_1920.jpg
1/1
Copyright © 2013-2021 Blogueurs influenceurs local en Charente et Périgord (Blog Personnel) ; Tous droits réservés
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

« Protection de la vie privée : l'article 9 du Code civil, chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l'intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s'il y a urgence, être ordonnées en référé. »

« Le Code de la propriété intellectuelle et artistique n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article L.122-5, d'une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l'article L. 122-4). « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. » Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction intégrale ou partielle réservés pour tous pays sans le consentement de l’auteur.