COPYRIGHT © 2013-2021 Charente Périgord (le blog) ; Tous droits réservés.

Tous textes publiés sur ce "BLOG" sont et deviennent la propriété du blog Charente Périgord, étant écrits et publiés par nous, sous notre nom de domaine et ne peuvent être diffusés ou réutilisés sans le consentement des blogueurs administrateurs et propriétaires de Charente Périgord (https://www.charenteperigord.fr/ ou  https://www.facebook.com/charenteperigord/).

Le BLOG, où sont diffusées tous nos articles, étant existant depuis 2013, appartient au dit blog "https://www.charenteperigord.fr/" et ses propriétaires administrateurs, qui sont, par conséquent, les éditeurs des textes déposés librement sur ce dit blog, selon les articles du code de la propriété intellectuelle. Les textes diffusés ne peuvent donc être supprimés et/ou réutilisés sur une autre plateforme ou moyen de diffusion sans le consentement des administrateurs-éditeurs de ce blog.

Nous écrivons nous-même nos textes et publions nos propres photos. Nous pouvons aussi reprendre des morceaux de textes ou d'articles de d'autres sites ou de Wikipédia, pour illustrer ou appuyer nos articles. dans ce cas, nous nommons les auteurs et mettons des liens vers les textes d'origine afin de respecter le droit d'auteur. Si toutefois cela dérange, merci de nous contacter et nous retirerons les parties qui vous appartiennent, si c'est le cas.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

La Pine de Barbezieux (16)


Photo : © Charente Périgord


Nous avons mené notre enquête sur la pine de Barbezieux et pour trouver des sources, rien de mieux que d'aller sur le net. Certains sites ou blogs avaient déjà trouvé les réponses sur l'histoire de cette pine.

Attention, nous n'avons rien écrit de cet article. Nous l'avons composé en fonction de ce que nous avons trouvé sur le net. Pour ce faire, nous avons mis des annotations (cf) qui vous redirigerons vers les articles sources des auteurs et les avons tous nommés en source, en bas d'article. Notre but était de constituer un article complet sur l'histoire et l'origine de la pine.

Par contre, les photos sont de nous, car nous avons testé la recette sur l'un de nos sites source "Les petits gâteaux".


La Pine de Barbezieux est originaire de la ville éponyme en Sud-Charente (16) et est une pâtisserie confectionnée à l’occasion des Rameaux au début du printemps. C’est une pâtisserie à base de pâte à chou agrémenté de chantilly ou de mousse crémeuse. Sa forme évocatrice trouve son origine dans un ancien culte païen lié à l’adoration du symbole de la fécondité, illustrée par le début du printemps. (cf)

La pine de Barbezieux est un gâteau que l’on fait exclusivement durant la période des Rameaux et que vous trouverez seulement à Barbezieux, en Charente. Sa forme et son nom très évocateurs et sans équivoque, s’expliquent par son histoire… (cf)


« C’est une spécialité locale et une coutume ancestrale dont la fabrication débute environ un mois avant Pâques et se prolonge pendant quelques semaines après », explique Marie-Thérèse Soulier, gérante de la pâtisserie « Ô Délices d’antan » à Barbezieux. (cf)


Photo : © Charente Périgord


Cette pâtisserie est en fait un symbole de renouveau.

En effet, si les pines sont confectionnées à l’occasion des Rameaux, c’est aussi parce que nous sommes au début du Printemps, qui est synonyme d’éclosion, de renouvellement et de fertilité. La  signification de ce gâteau viendrait alors, d’un ancien culte païen, lié à l’adoration du symbole de la fécondité. Le terme initial de « pine » a aujourd’hui évolué vers une paillardise plus où moins consciente. (cf)


"La tradition des "pines" à l'occasion des Rameaux suggère, par ce diminutif, la survivance d'un fort ancien culte phallique. Ces viennoiseries, en forme de phallus, ont défié les siècles. Les boulangers et pâtissiers en confectionnent encore, mais on a oublié, depuis fort longtemps, la signification première, liée à l'adoration du symbole de la Fécondité, en cette période d'éclosion qui précède le temps de pâques. L'évidence devrait pourtant s'imposer d'elle-même. Le terme initiale a peut-être évolué vers une paillardise plus où moins consciente." (cf)


Photo : © Charente Périgord


Mais pourquoi donc cette coutume ancestrale ambiguë a-t-elle en quelque sorte été « avalisée » par l’Église catholique au point de devenir rituelle le dimanche des Rameaux dans ces régions ?


Comme souvent, les traditions chrétiennes ont repris des coutumes populaires païennes ancrées dans les mœurs.

En l’occurrence, ces biscuits sexués sont l’héritage de fêtes médiévales profanes et priapiques données en l’honneur du printemps et liées à la fécondité, donc symboles de renouveau.

Par ailleurs, le succès de ces pâtisseries vendues pendant le dimanche des Rameaux était dû au fait que le Carême correspond à une période de ponte intensive et qu’à l’origine. Les paysannes faisaient des gâteaux qu’elles vendaient à la sortie des offices.

Somme toute, ces ventes se passant en dehors des murs des églises, l’honneur était sauf pour l’institution catholique.

Aujourd’hui, cornuelles de Villebois Lavalette et pines de Barbezieux se vendent dans les pâtisseries. Localement, on trouve également des cornuelles en pâte feuilletée, ou même en pâte briochée. (cf)


La recette originale de la Pine.

Dans sa version traditionnelle, ce gâteau, de type échaudé, se compose de farine, de levain, d’œufs, d’eau-de-vie. Une fois la pâte aplatie, puis découpée et modelée en sujets cornus d’une dizaine de centimètre de long, on plonge ceux-ci dans l’eau frémissante. Placées dans un linge, les pines trempent toute une nuit dans de l’eau salée froide, avant d’être enfournées à four chaud, où elles prennent leur doré.

A l’instar de la cornuelle (version féminine de cette pâtisserie), autre gâteau des Rameaux, la pine possédait en son centre un trou aménagé pour y placer un brin de buis béni lors de la cérémonie des Rameaux. Aujourd’hui on a simplifié la recette en réalisant une pâte à choux. (cf)


La distinction est claire: la première faite avec de la pâte sablée est de forme triangulaire avec un trou au centre, elle représente le sexe féminin (Cornuelle) ; la seconde en pâte à chou évoque, comme son nom l’indique, le sexe masculin (Pine). (cf)



http://www.lespetitsgateaux.fr/fiche/pine-de-barbezieux/


Temps de préparation : 1 heure

Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients

Pour la pâte à choux :

125 g de farine

20 cl d'eau

75 g de beurre

3 oeufs

une pincée de sel


Pour la crème Pâtissière :

2 oeufs

100 g de sucre

50 g de farine

1/2 litre de lait

Cognac


Mettre dans une casserole, l’eau, la pincée de sel et le beurre. Faire bouillir le tout et y verser d’un seul coup toute la farine tamisée. Bien remuer à la spatule et la travailler environ 5 min à feu doux jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule.


Photos : © Charente Périgord


Retirer du feu et laisser refroidir quelques minutes. Ajouter un à un les œufs en travaillant énergiquement la pâte à chaque fois.


Photos : © Charente Périgord


Muni de votre poche à douille, vous allez dessiner sur une plaque de cuisson de petites formes phalliques. Ne pas  oublier l’espacement  de vos pines, car elles vont gonfler lors de la cuisson. Faire cuire au four à 180°C (thermostat 6), environ 15 min.


Photos : © Charente Périgord


Une fois la cuisson terminée, les remplir de chantilly ou de crème pâtissière aromatisée au Cognac.

Pour la crème pâtissière : Mélanger 2 jaunes d’œuf avec 100g de sucre. Battre au fouet jusqu’à que le mélange blanchisse.


Photos : © Charente Périgord


Ajouter 50g de farine et bien mélanger avec le mélange précédent. Ajouter un filet de lait pour que le mélange soit plus liquide.

Mettre à chauffer ½ litre de lait. Lorsque le lait est tiède ajouter le mélange œufs/farine/sucre/lait. Ajouter un peu de cognac. Mélanger au fouet jusqu’à ébullition. A ce moment là, votre crème sera déjà bien épaisse et vous pouvez arrêter la cuisson.

Attendre que la crème refroidisse pour fourrer les pâtisseries. Enfin, parsemez de sucre glace pour décorer vos pines.


SOURCES :

Si la reprise de morceaux de textes dérange, merci de nous contacter et nous retirerons : contact


Charente Libre : LE MYSTÈRE DE LA "PINE" DE BARBEZIEUX


Greta Garbure : https://gretagarbure.com/cornuelles-et-pines-de-barbezieux/


Produits de Nouvelle Aquitaine : https://www.produits-de-nouvelle-aquitaine.fr/produit/pine-de-barbezieux/


Les Petits Gâteaux : http://www.lespetitsgateaux.fr/fiche/pine-de-barbezieux/


Les Flâneries Gourmandes : http://lesflaneriesgourmandes.blogspot.com/2013/04/fin-de-saison-pour-la-de-barbezieux.html


6,433 Ansichten0 Kommentare
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD CHARENTAIS | en sud-charente

&

LE SUD-CHARENTE

Le Sud-Charente EST le joyau du département de la Charente. Il possède une partie du Périgord, oublié de nos jours, et cache de nombreuses richesses à découvrir.

Les châteaux, les lagons, les églises, les vignobles, les écrivains et la gastronomie...

Terres d'héritages, le Sud-Charente Périgord saura vous ravir et vous transporter dans un univers inédits de richesses et de fertilités historiques abondantes, baignés dans une nature reposante et généreuse.

51535851_1141990155983962_77350295465288
LE PÉRIGORD CHARENTAIS
&
LE SUD-CHARENTE | terres d'héritages
151872690_3787603694660937_7593181883167
L'église monolithe d'Aubeterre

“Découvrez la plus grande église monolithe d'Europe, creusée entièrement dans la roche. Vous serez hypnotisés !”

— Sud-Charente, Périgord Charentais

IMG_20190717_165623_edited.jpg
Les lagons bleus de Guizengeard

“Les lagons bleus du Sud-Charente sont de véritables merveilles de la nature. La promenade est à couper le souffle !”

— Sud-Charente

1/1
IMG_20200725_135257_edited_edited.jpg
LE PÉRIGORD | à travers le temps
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD  | en dordogne

Le Périgord en Dordogne est d'une beauté exceptionnelle. Jamais nous ne pourrons nous en lasser. des châteaux, des églises, des villages troglodytes, des gouffres, une gastronomie extra, et des paysages à couper le souffle.

La Dordogne Périgord est un diamant dans un écrin de nature façonné par l'Homme depuis la préhistoire à nos jours. Une pépite du monde, une perle de la nature. Tout y est présent pour vous en mettre plein la vue et vous permettre de vous évader et d'oublier vos soucis le temps d'un moment complice, d'une balade nature et de découvertes extraordinaires.

“Le village de la Madeleine, un village troglodyte d'une beauté exceptionnelle. Vous serez happés par la beauté du site.”

— Dordogne, Périgord noir

illustration-accueil-3.jpg
Périgueux

“Périgueux, capitale du Périgord. Une ville ancienne qui cache bien des trésors à découvrir. Sensations garanties à travers les ruelles.”

— Dordogne, Périgord blanc

2007_09_18_31_perigueux_blick_auf_st.fro
Le village de la Madeleine
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE CHARENTE | depuis 140 millions d'années

La Charente est un département qui a été longtemps boudé par le tourisme. Pourtant, elle recèle de trésors inestimables qui pourront vous faire tourner la tête.

Mais aujourd'hui, elle sort de l'ombre en révélant ses plus beaux atouts naturels, historiques et d'héritage. Possédant une partie du Périgord, la Charente saura briller de nouveau à travers son histoire et ses richesses qui vous permettront de découvrir les plus beaux monuments classés, sites historiques et spots natures depuis plus de 140 millions d'années.

new-zealand-1805939_1920.jpg
CHARENTE | à travers les âges
DSC_0059_edited.jpg
Coriobona
village Gaulois

“Le village gaulois qui vous fera remonter le temps et découvrir une époque fascinante à travers cette superbe reconstitution d'un oppidum.”

— Charente, Esse

IMG_20200722_171725.png
La maison natale de François Mitterrand

“La maison natale de François Mitterrand, à Jarnac, saura vous transporter dans le temps et partager la vie du Président.”

— Charente, Jarnac

1/1

Cuisine du terroir

LES RECETTES

Gâteau noix/bananes Périgourdin

Tarte tatin aux cèpes et aux noix

Poulet de Barbezieux au foin des Charentes

Les cagouilles à la Charentaise

Le grillon de porc Charentais

94568064_548623872466079_869304425842212
poulet-au-foin.jpg
cagouilles-002.jpg
91084074_218293412617172_737590674513199
1/1

Forêt comestible

LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

Les nèfles

Les cynorrhodons

hip-692694_1920.jpg
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

LECTURE

LÉGENDES ET VÉRITÉS | les aventures de nathan doyle

Bientôt ...

légendes et vérités 3.png
28058726_1640783276009667_51630974977245

Photo : © Florence Chevalier / Coiffure : © David, pour Charente Périgord

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

MÉTIER 

COIFFURE  | un univers pluriel

Moi, David, un des blogueurs de Charente Périgord, je suis coiffeur depuis 17 ans. J'aime mon travail et je cherche toujours à expérimenter et découvrir toutes les facettes de mon métier. En 2017, j'ai eu l'occasion de coiffer pour l'Abri Cro-Magnon, aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil, en Dordogne Périgord noir. Une aventure bénévole, humaine et pleine d'amitiés, où Loïc jouait aux photographes pour nous.

La coiffure est un monde qui évolue tout le temps. Les chignons, les ombrés hair, les coupes, les couleurs. J'ai travaillé chez les plus grands noms : Alexandre de Paris, Biguine Paris, Haute coiffure Française, etc...

logo-abri-cromagnon.png
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

MÉTIER

LIBRAIRE | un monde sans frontères

Moi, Loïc, un des blogueurs de Charente Périgord, je suis libraire depuis 10 ans. Je me passionne par mon travail et j'aime faire découvrir toutes les mondes parallèles de mon métier. En 2019, avec David, j'ai eu l'occasion d'interviewer pour notre blog, Olivier Norek et Nicolas Robin, deux grands auteurs.

Etre libraire c'est expérimenter des milliers d'univers et vivre des centaines d'aventures. Les polars, les BD, mais surtout l'Histoire. J'ai travaillé dans les plus grandes enseignes : Eyrolles Paris, Hisler Even Metz et Thionville, Guerlin Reims, etc...

book-2388213_1920.jpg