COPYRIGHT © 2013-2021 Charente Périgord (le blog) ; Tous droits réservés.

Tous textes publiés sur ce "BLOG" sont et deviennent la propriété du blog Charente Périgord, étant écrits et publiés par nous, sous notre nom de domaine et ne peuvent être diffusés ou réutilisés sans le consentement des blogueurs administrateurs et propriétaires de Charente Périgord (https://www.charenteperigord.fr/ ou  https://www.facebook.com/charenteperigord/).

Le BLOG, où sont diffusées tous nos articles, étant existant depuis 2013, appartient au dit blog "https://www.charenteperigord.fr/" et ses propriétaires administrateurs, qui sont, par conséquent, les éditeurs des textes déposés librement sur ce dit blog, selon les articles du code de la propriété intellectuelle. Les textes diffusés ne peuvent donc être supprimés et/ou réutilisés sur une autre plateforme ou moyen de diffusion sans le consentement des administrateurs-éditeurs de ce blog.

Nous écrivons nous-même nos textes et publions nos propres photos. Nous pouvons aussi reprendre des morceaux de textes ou d'articles de d'autres sites ou de Wikipédia, pour illustrer ou appuyer nos articles. dans ce cas, nous nommons les auteurs et mettons des liens vers les textes d'origine afin de respecter le droit d'auteur. Si toutefois cela dérange, merci de nous contacter et nous retirerons les parties qui vous appartiennent, si c'est le cas.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

📖 Angoulême : mémoriel de la guerre 39/45


Espace Mémoriel de la Résistance et de la Déportation

Visites sur réservation pour les groupes et les scolaires, du lundi au vendredi. Un lieu d'histoire et de pédagogie... au coeur du vieil Angoulême. Cinq thématiques permettent d’aborder la période 39-45 de manière très accessible : l’occupation, la répression, la déportation, la résistance et la libération. L’Espace Mémoriel de la Résistance et de la Déportation, réalisé sous la direction du service du Patrimoine du Département, est géré par la Direction des Archives Départementales qui est chargée de collecter, conserver, classer et valoriser les collections de ce fonds. Pour tout renseignement et réservation, vous pouvez contacter les Archives Départementales au 05 16 09 50 11.

Nos photos, lors de notre visite :

En mai-juin 1940, la Charente accueille des réfugiés de l'est de la France : 82 000 Lorrains, 5 700 Alsaciens et des milliers d'autres évacués.

Le 24 juin 1940, la 2e division Verfugunstruppe (troupe spéciale d'intervention) Das Reich, appuyée par d'autres unités de la Wermacht, fait son entrée à Angoulême. Ces troupes neutralisent et font prisonniers les nombreux soldats français réfugiés dans la ville. On estime leur nombre entre 10 et 20 000. Ils seront rendus à la liberté dans les jours suivants. Le 27 juin 1940, les autorités allemandes autorisent le retour des réfugiés possesseurs d'un véhicule, à l'exception des évacués d'Alsace-Lorraine. Des familles entières sont hébergées par les familles d'accueil charentaises, d'autres trouvent un logement. La division Das Reich, qui se rendra tragiquement célèbre en 1944, va continuer sa "guerre éclair" en rejoignant au plus vite la frontière espagnole pour définir rapidement la ligne de démarcation qui va couper la France en deux. Angoulême, en zone occupée, sous autorité allemande devient le siège d'une "Feld Kommandantur". La frontière avec la zone libre, familièrement appelée zone nono (non occupée) passe à environ 20 kilomètres d'Angoulême, scindant le département en 2. Cette partie subira le régime de Vichy. Le 20 août 1940 part d'Angoulême un convoi de républicains espagnols : le convoi des 927. c'est le premier convoi de l'histoire de la Déportation en Europe. Les hommes de plus de 13 ans seront dirigés vers les camp de Mauthausen où très peu survécurent, les femmes et les enfants seront rendus à Franco. Ces réfugiés avaient été rassemblés au camp de La Combe aux Loups à Ruelle-sur-Touvre et le camp des Alliers à Angoulême qui servit également de camp de concentration pour les nomades.

source photo : Arch. fam. Vilain crédit photo : D.R.

Le 21 octobre 1941 le jeune Gontran Labrégère, qui avait tenté, avec son ami Jean Pierre Rivière d'incendier en gare d'Angoulême un train de paille et de munitions est fusillé par les occupants. C'est le premier d'une longue liste de 98 résistants ou otages originaires de Charente. En 1942, le maire Gustave Guillon est destitué par Vichy, accusé d'appartenir à une organisation déclarée hors la loi par le régime. Il sera remplacé par un notable, l'industriel Ariste Pallas qui restera maire jusqu'en 1944. Dans la nuit du 8 au 9 octobre 1942, 422 juifs juifs sont arrêtés et rassemblés à la Salle Philharmonique d'Angoulême (actuellement le Conservatoire Gabriel Faure). Le 15 octobre, sur instructions de la SIPO/SD de Poitiers, 387 juifs sur les 422 arrêtés partent d'Angoulême pour Drancy. Ils seront tous déportées vers Auschwitz. Huit survivants en reviendront. Les autorités continueront les arrestations : 12 à Montemboeuf, 4 à Ligné, 36 à Cognac... Le 11 décembre 1942, une loi relative à l'apposition de la mention "Juif" sur les titres d'identité délivrés aux juifs étrangers et français est publiée dans toute la France. Le 19 mars 1944 un bombardement fait d'importants dégâts et une victime à la Poudrerie nationale. Le 15 juin et le 14 août 1944, la gare est la cible des forteresses volantes qui déversent un tapis de bombes faisant peu de dégâts à l'ennemi mais causant la mort de 242 victimes, détruisant 400 maisons et faisant 5 000 sinistrés. À la fin du mois d'août 1944 la Colonne Elster qui réunit des débris de différentes unités allemandes et la Légion Hindoue traverse la ville sans incident notable en se repliant. Différentes unités des FFI du département et des renforts venus de Dordogne commencent alors l'encerclement de la ville. Le soir du 31 août l'attaque est lancée, mettant en fuite les restes de la garnison allemande. Celle-ci n'a heureusement pas eu la possibilité d'organiser la défense de la ville en utilisant les nombreux et redoutables ouvrages fortifiés érigés dans ce but.Cette attaque aura fait cependant 51 victimes dans les rangs des différentes unités engagées : Maquis de Bir Hacheim, Groupe Soleil, SSS (Section spéciale de sabotage)... Dans la nuit du 31 août au 1er septembre la ville est libérée, un Comité de Libération et un nouveau préfet sont installés.

(source : http://www.ajpn.org/commune-Angouleme-en-1939-1945-16015.html)


175 Ansichten0 Kommentare
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD CHARENTAIS | en sud-charente

&

LE SUD-CHARENTE

Le Sud-Charente EST le joyau du département de la Charente. Il possède une partie du Périgord, oublié de nos jours, et cache de nombreuses richesses à découvrir.

Les châteaux, les lagons, les églises, les vignobles, les écrivains et la gastronomie...

Terres d'héritages, le Sud-Charente Périgord saura vous ravir et vous transporter dans un univers inédits de richesses et de fertilités historiques abondantes, baignés dans une nature reposante et généreuse.

51535851_1141990155983962_77350295465288
LE PÉRIGORD CHARENTAIS
&
LE SUD-CHARENTE | terres d'héritages
151872690_3787603694660937_7593181883167
L'église monolithe d'Aubeterre

“Découvrez la plus grande église monolithe d'Europe, creusée entièrement dans la roche. Vous serez hypnotisés !”

— Sud-Charente, Périgord Charentais

IMG_20190717_165623_edited.jpg
Les lagons bleus de Guizengeard

“Les lagons bleus du Sud-Charente sont de véritables merveilles de la nature. La promenade est à couper le souffle !”

— Sud-Charente

1/1
IMG_20200725_135257_edited_edited.jpg
LE PÉRIGORD | à travers le temps
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD  | en dordogne

Le Périgord en Dordogne est d'une beauté exceptionnelle. Jamais nous ne pourrons nous en lasser. des châteaux, des églises, des villages troglodytes, des gouffres, une gastronomie extra, et des paysages à couper le souffle.

La Dordogne Périgord est un diamant dans un écrin de nature façonné par l'Homme depuis la préhistoire à nos jours. Une pépite du monde, une perle de la nature. Tout y est présent pour vous en mettre plein la vue et vous permettre de vous évader et d'oublier vos soucis le temps d'un moment complice, d'une balade nature et de découvertes extraordinaires.

“Le village de la Madeleine, un village troglodyte d'une beauté exceptionnelle. Vous serez happés par la beauté du site.”

— Dordogne, Périgord noir

illustration-accueil-3.jpg
Périgueux

“Périgueux, capitale du Périgord. Une ville ancienne qui cache bien des trésors à découvrir. Sensations garanties à travers les ruelles.”

— Dordogne, Périgord blanc

2007_09_18_31_perigueux_blick_auf_st.fro
Le village de la Madeleine
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE CHARENTE | depuis 140 millions d'années

La Charente est un département qui a été longtemps boudé par le tourisme. Pourtant, elle recèle de trésors inestimables qui pourront vous faire tourner la tête.

Mais aujourd'hui, elle sort de l'ombre en révélant ses plus beaux atouts naturels, historiques et d'héritage. Possédant une partie du Périgord, la Charente saura briller de nouveau à travers son histoire et ses richesses qui vous permettront de découvrir les plus beaux monuments classés, sites historiques et spots natures depuis plus de 140 millions d'années.

new-zealand-1805939_1920.jpg
CHARENTE | à travers les âges
DSC_0059_edited.jpg
Coriobona
village Gaulois

“Le village gaulois qui vous fera remonter le temps et découvrir une époque fascinante à travers cette superbe reconstitution d'un oppidum.”

— Charente, Esse

IMG_20200722_171725.png
La maison natale de François Mitterrand

“La maison natale de François Mitterrand, à Jarnac, saura vous transporter dans le temps et partager la vie du Président.”

— Charente, Jarnac

1/1

Cuisine du terroir

LES RECETTES

Gâteau noix/bananes Périgourdin

Tarte tatin aux cèpes et aux noix

Poulet de Barbezieux au foin des Charentes

Les cagouilles à la Charentaise

Le grillon de porc Charentais

94568064_548623872466079_869304425842212
poulet-au-foin.jpg
cagouilles-002.jpg
91084074_218293412617172_737590674513199
1/1

Forêt comestible

LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

Les nèfles

Les cynorrhodons

hip-692694_1920.jpg
1/1
Copyright © 2013-2021 Blogueurs influenceurs local en Charente et Périgord (Blog Personnel) ; Tous droits réservés
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

« Protection de la vie privée : l'article 9 du Code civil, chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l'intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s'il y a urgence, être ordonnées en référé. »

« Le Code de la propriété intellectuelle et artistique n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article L.122-5, d'une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l'article L. 122-4). « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. » Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction intégrale ou partielle réservés pour tous pays sans le consentement de l’auteur.