COPYRIGHT © 2013-2021 Charente Périgord (le blog) ; Tous droits réservés.

Tous textes publiés sur ce "BLOG" sont et deviennent la propriété du blog Charente Périgord, étant écrits et publiés par nous, sous notre nom de domaine et ne peuvent être diffusés ou réutilisés sans le consentement des blogueurs administrateurs et propriétaires de Charente Périgord (https://www.charenteperigord.fr/ ou  https://www.facebook.com/charenteperigord/).

Le BLOG, où sont diffusées tous nos articles, étant existant depuis 2013, appartient au dit blog "https://www.charenteperigord.fr/" et ses propriétaires administrateurs, qui sont, par conséquent, les éditeurs des textes déposés librement sur ce dit blog, selon les articles du code de la propriété intellectuelle. Les textes diffusés ne peuvent donc être supprimés et/ou réutilisés sur une autre plateforme ou moyen de diffusion sans le consentement des administrateurs-éditeurs de ce blog.

Nous écrivons nous-même nos textes et publions nos propres photos. Nous privilégions l'écriture ou la réécriture sous forme de paraphrase, afin d'éviter tout problème de droits d'auteurs. Nous pouvons aussi reprendre des morceaux de textes ou d'articles de d'autres sites ou de Wikipédia, pour illustrer ou appuyer nos articles. dans ce cas, nous nommons les auteurs et mettons des liens vers les textes d'origine afin de respecter le droit d'auteur, sans oublier que l'information d'un sujet n'a pas de propriété intellectuelle. Si toutefois cela dérange, merci de nous contacter, au préalable, car nous savons que nous avons 1 mois, après avoir été prévenus, pour retirer les parties qui vous appartiennent, si c'est le cas et si cela vous dérange d'être utilisés comme source.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

Paris Mystères : Les Arènes de Lutèce


Les Arènes de Lutèce (ancien nom de Paris) sont classées aux Monuments Historiques et se visitent gratuitement, tous les jours. Ces arènes, situées dans le Quartier latin et édifiées entre le Ier et la fin du IIe siècle, pouvaient contenir environ 17 000 personnes (presque la taille du Palais Omnisport de Paris Bercy!). À l’origine, leurs dimensions étaient de 132 mètres de long et 100 mètres de large. Le visiteur peut encore voir l’emplacement de la loge des acteurs, la plateforme de la scène et des éléments lapidaires. Les Arènes de Lutèce et les Thermes de Cluny (Musée de Cluny) sont les seuls témoignages de la période gallo-romaine encore visibles à Paris.

Les Arènes de Lutèce est le plus vieux monument de la capitale.

Elles datent du 1er siècle, à l’époque de la domination de l’Empire Romain.

Pour respecter la fameuse expression romaine du « pain et des jeux », des théâtres et des arènes étaient construits dans toutes les villes gallo-romaines.

Les arènes de Lutèce avaient cette spécificité d’occuper cette double fonction : celle de théâtre et d’arène. La scène est encore visible aujourd’hui. Avec une exposition plein ouest, les acteurs bénéficiaient d’un éclairage parfait, les représentations ayant lieu à l’époque au milieu de l’après midi. La taille des arènes d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec les dimensions de l’époque.

Pour être entendus de tous ces nombreux spectateurs, une autre astuce était utilisée: les acteurs récitaient leurs répliques dans des niches surélevées qui permettaient de projeter le son vers l’ensemble des spectateurs. Ces niches sont encore visibles en partie, ce sont les arcs de cercle dans lesquels maintenant ont été installés des bancs pour les promeneurs.

Lorsque l’enceinte était utilisée en tant qu’arènes, c’étaient pour des combats de gladiateurs, des exécutions ou des combats de fauves. Les fauves justement étaient maintenus avant leur entrée en scène derrière des grilles toujours visibles également aujourd’hui au pied de la piste. Ces grilles vertes servent aujourd’hui à stocker les chaises du jardin.

Au 19ème siècle, le site a bien failli disparaitre. Les Pouvoirs Publics voulurent le transformer en garages à omnibus. Il a fallu l’intervention de Victor Hugo et de certains de ses contemporains pour rappeler à tous l’origine de ces vestiges et ainsi les préserver. L’ensemble a ainsi été restauré et aujourd’hui les gladiateurs ont laissé leur place aux joueurs de foot et aux adeptes de la pétanque. C’est un agréable et insolite jardin public ouvert à tous.

Photos : Erwan-David Shane

les arènes dans les années 1900

L'amphithéâtre devint tout d'abord un lieu de sépulture, et enfin fut remblayé.

L'édifice recouvert sombra dans l'oubli jusqu'à son acquisition, en 1869, par la Compagnie générale des omnibus, qui le redécouvrit lors de travaux de terrassements.

Retrouvés lors du percement de la rue Monge, ses vestiges sont aujourd'hui, totalement intégrés à l'architecture urbaine, on peut même y retrouver les cages qui ont servi à enfermer les lions du cirque.

Ignorées pendant plus de quinze siècles, les arènes seront redécouvertes en 1869, pendant les travaux d'Haussmann, par la Compagnie des Omnibus de Paris lors du percement de la rue Monge et de la construction des lignes.

Le 27 juillet 1883, Victor Hugo adressa une lettre au conseil municipal de Paris pour défendre les Arènes de Lutèce, menacées de destruction.

Quelques jours après, le conseil se porta acquéreur des vestiges qui furent classés monuments historiques.

La disparition du dépôt d'omnibus en 1916 permit de mettre à jour une autre partie des arènes.

C'est l'architecte Jules Formigé qui a été chargé des grands travaux de reconstruction.

Les promoteurs immobiliers ont tenté de dénaturer l'endroit en voulant raser en 1980 ces vestiges pour bâtir un lotissement.

Le square comporte un monument en pierre à Gabriel Mortillet par A Penne de 1905 , les éléments de bronze on disparu en 1942 (fondu pour la guerre)

En été, de l’ombre pouvait être faite par un velum. À l'époque gallo-romaine, les arènes pouvaient recueillir plus de 17 000 spectateurs : elles contenaient 35 gradins. De nos jours, seulement dix rangées de gradins restent visibles. Une très grande scène de théâtre est bâtie sur le podium : elle mesure plus de 41,20 m de longueur. Il y était également installé des niches qui servaient de cages à animaux. Les combats d’hommes et de bêtes se déroulaient sur la grande piste centrale.

Dans l’arène, les spectateurs pouvaient s'adonner à des spectacles divers comme du théâtre, du mime, de la danse, des chasses, des combats de gladiateur ou d’animaux.

De nos jours, on peut y accéder par deux entrées : par un immeuble de la rue Monge, ou par le square Capitan, situé dans le Ve arrondissement de Paris.

Les arènes ont été construites au Ier siècle et utilisées en l'état jusqu'au IIIe siècle. Cependant, Chilpéric les rénove dans l'intention d'y faire organiser des spectacles en 577. On connaît assez peu de faits sur l'histoire des arènes ; les fouilles ont été rendues considérablement difficiles notamment par la construction de l'enceinte de Philippe-Auguste au XIVe siècle.

Toutefois, les fouilles ont été révélatrices : on a commencé par apercevoir la face nord des arènes en creusant en 1869, puis la face sud est apparue elle aussi en 1883-1885. La construction de la rue Monge a permis à l'organisateur des fouilles, Théodore Vacquer, de dégager totalement la face nord.

https://education.francetv.fr/matiere/antiquite/seconde/video/les-arenes-de-lutece-sous-l-empire-romain


88 Ansichten0 Kommentare
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD CHARENTAIS | en sud-charente

&

LE SUD-CHARENTE

Le Sud-Charente EST le joyau du département de la Charente. Il possède une partie du Périgord, oublié de nos jours, et cache de nombreuses richesses à découvrir.

Les châteaux, les lagons, les églises, les vignobles, les écrivains et la gastronomie...

Terres d'héritages, le Sud-Charente Périgord saura vous ravir et vous transporter dans un univers inédits de richesses et de fertilités historiques abondantes, baignés dans une nature reposante et généreuse.

51535851_1141990155983962_77350295465288
LE PÉRIGORD CHARENTAIS
&
LE SUD-CHARENTE | terres d'héritages
151872690_3787603694660937_7593181883167
L'église monolithe d'Aubeterre

“Découvrez la plus grande église monolithe d'Europe, creusée entièrement dans la roche. Vous serez hypnotisés !”

— Sud-Charente, Périgord Charentais

IMG_20190717_165623_edited.jpg
Les lagons bleus de Guizengeard

“Les lagons bleus du Sud-Charente sont de véritables merveilles de la nature. La promenade est à couper le souffle !”

— Sud-Charente

1/1
IMG_20200725_135257_edited_edited.jpg
LE PÉRIGORD | à travers le temps
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE PÉRIGORD  | en dordogne

Le Périgord en Dordogne est d'une beauté exceptionnelle. Jamais nous ne pourrons nous en lasser. des châteaux, des églises, des villages troglodytes, des gouffres, une gastronomie extra, et des paysages à couper le souffle.

La Dordogne Périgord est un diamant dans un écrin de nature façonné par l'Homme depuis la préhistoire à nos jours. Une pépite du monde, une perle de la nature. Tout y est présent pour vous en mettre plein la vue et vous permettre de vous évader et d'oublier vos soucis le temps d'un moment complice, d'une balade nature et de découvertes extraordinaires.

“Le village de la Madeleine, un village troglodyte d'une beauté exceptionnelle. Vous serez happés par la beauté du site.”

— Dordogne, Périgord noir

illustration-accueil-3.jpg
Périgueux

“Périgueux, capitale du Périgord. Une ville ancienne qui cache bien des trésors à découvrir. Sensations garanties à travers les ruelles.”

— Dordogne, Périgord blanc

2007_09_18_31_perigueux_blick_auf_st.fro
Le village de la Madeleine
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

DESTINATION

LE CHARENTE | depuis 140 millions d'années

La Charente est un département qui a été longtemps boudé par le tourisme. Pourtant, elle recèle de trésors inestimables qui pourront vous faire tourner la tête.

Mais aujourd'hui, elle sort de l'ombre en révélant ses plus beaux atouts naturels, historiques et d'héritage. Possédant une partie du Périgord, la Charente saura briller de nouveau à travers son histoire et ses richesses qui vous permettront de découvrir les plus beaux monuments classés, sites historiques et spots natures depuis plus de 140 millions d'années.

new-zealand-1805939_1920.jpg
CHARENTE | à travers les âges
DSC_0059_edited.jpg
Coriobona
village Gaulois

“Le village gaulois qui vous fera remonter le temps et découvrir une époque fascinante à travers cette superbe reconstitution d'un oppidum.”

— Charente, Esse

IMG_20200722_171725.png
La maison natale de François Mitterrand

“La maison natale de François Mitterrand, à Jarnac, saura vous transporter dans le temps et partager la vie du Président.”

— Charente, Jarnac

1/1

Cuisine du terroir

LES RECETTES

Gâteau noix/bananes Périgourdin

Tarte tatin aux cèpes et aux noix

Poulet de Barbezieux au foin des Charentes

Les cagouilles à la Charentaise

Le grillon de porc Charentais

94568064_548623872466079_869304425842212
poulet-au-foin.jpg
cagouilles-002.jpg
91084074_218293412617172_737590674513199
1/1

Forêt comestible

LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

Les nèfles

Les cynorrhodons

hip-692694_1920.jpg
1/1
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

LECTURE

LÉGENDES ET VÉRITÉS | les aventures de nathan doyle

Bientôt ...

légendes et vérités 3.png
28058726_1640783276009667_51630974977245

Photo : © Florence Chevalier / Coiffure : © David, pour Charente Périgord

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

MÉTIER 

COIFFURE  | un univers pluriel

Moi, David, un des blogueurs de Charente Périgord, je suis coiffeur depuis 17 ans. J'aime mon travail et je cherche toujours à expérimenter et découvrir toutes les facettes de mon métier. En 2017, j'ai eu l'occasion de coiffer pour l'Abri Cro-Magnon, aux Eyzies-de-Tayac-Sireuil, en Dordogne Périgord noir. Une aventure bénévole, humaine et pleine d'amitiés, où Loïc jouait aux photographes pour nous.

La coiffure est un monde qui évolue tout le temps. Les chignons, les ombrés hair, les coupes, les couleurs. J'ai travaillé chez les plus grands noms : Alexandre de Paris, Biguine Paris, Haute coiffure Française, etc...

logo-abri-cromagnon.png
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Gris Facebook Icône

MÉTIER

LIBRAIRE | un monde sans frontères

Moi, Loïc, un des blogueurs de Charente Périgord, je suis libraire depuis 10 ans. Je me passionne par mon travail et j'aime faire découvrir toutes les mondes parallèles de mon métier. En 2019, avec David, j'ai eu l'occasion d'interviewer pour notre blog, Olivier Norek et Nicolas Robin, deux grands auteurs.

Etre libraire c'est expérimenter des milliers d'univers et vivre des centaines d'aventures. Les polars, les BD, mais surtout l'Histoire. J'ai travaillé dans les plus grandes enseignes : Eyrolles Paris, Hisler Even Metz et Thionville, Guerlin Reims, etc...

book-2388213_1920.jpg